news#34 à J-15 de la sortie

Quand on finit des maquettes pour un nouvel album, il y a toujours les morceaux dont on est sûr : sûr qu’ils sont bien, sûr des arrangements ou même déjà sûr qu’ils ne finiront pas sur le disque.
Il y a aussi ceux pour lesquels on ne sait pas. “La fin de mes nuits” faisait partie de ceux là.
C’est un des textes dont je suis le plus satisfait pour cet album et c’est une chanson qui me tenait à coeur, aussi parce c’est un thème que je n’avais encore jamais abordé. Mais il y avait aussi des choses qui ne me plaisaient pas, je n’estimais pas la chanson parfaitement finie.
Elle a pourtant fait partie des chansons embarquées en studio pour l’enregistrement. Quand est venu le moment de la travailler avec les musiciens, on a très vite senti que ça ne collait pas et qu’il fallait se creuser un peu la tête pour trouver l’atmosphère qui collait au morceau, et donc s’éloigner de la version démo.
PE a d’abord proposé qu’on ralentisse le tempo de moitié. Puis Lionel a trouvé un thème de basse différent, en mineur, qui collait mieux avec la batterie ralentie, plus lourde et plus profonde. En quelques minutes, le morceau avait pris une toute autre dimension… Quelques mois plus tard, au moment d’enregistrer la voix, nous avons aussi abandonné l’aspect mélodique du chant prévu à l’origine pour lui préférer une voix plus grave et parlée. Cela a fini de placer ce morceau comme un de mes préférés du nouvel album.
Je vous livre aujourd’hui (et ci-dessous) en exclusivité un extrait de la maquette originale du morceau (donc beaucoup trop rapide et sans le motif de basse de Lionel). Il vous reste encore 15 jours avant de pouvoir le comparer avec la version définitive…